La radiesthésie, c'est pas sorcier !

Il me semble important de préciser ce qu'est la radiesthésie et éventuellement de démystifier ce merveilleux outil.

La radiesthésie, c'est l'art du pendule. Oui, je travaille avec un pendule. Et, rassurez-vous, le pendule n'est pas une baguette magique et ne possède absolument aucun pouvoir. Ce n'est qu'un simple outil qui nous permet de travailler plus précisément.

Et... OUI, c'est moi qui fait tourner le pendule !

La mise en mouvement du pendule ne peut se faire que par mon action musculaire, et en aucun cas par les courants d'air, la force de l'esprit ou pire un quelconque esprit extérieur.

Il s'agit en réalité d'un mouvement réflexe conditionné.

C'est l'inconscient qui s'exprime à travers ce mouvement réflexe conditionné. Le mot "inconscient" ne fait ici pas référence à l'inconscient selon la psychologie freudienne, mais à une instance "supérieure" car non conditionnée.

Pour faire court, si notre conscience est conditionnée par nos filtres éducatifs, traumatiques, sociétaux, croyances, expériences ..., notre inconscient peut être considéré comme les 90% non utilisés du cerveau non utilisés. Il est donc une source de compétences et d'informations inépuisable, et il est surtout resté libre, c'est-à-dire qu'il n'est pas conditionné.

Seulement voilà, le conscient et l'inconscient ne parlent pas le même langage. Le conscient parle un langage basique, adapté à notre condition tridimentionnelle (trois dimensions dans l'espace, la quatrième étant le temps). Notre conscient est notre grade-fou et c'est lui qui décide quelles informations sont "politiquement correcte" pour vivre en société.

L'inconscient, lui est dans une multidimensionnalité et communique en langage complexe. Il est en contact avec une infinité d'informations liées aux dimensions qui se situent hors de notre réalité en 3 dimensions.

Alors comme accéder à cette richesse de l'inconscient si le conscient "gendarme" et filtre les informations qui arrivent ?

Grâce au mouvement réflexe conditionné. Le praticien en radiesthésie met en place une convention avec son inconscient. Par exemple, rotation droite signifie oui, rotation gauche signifie non. Chaque praticien peut mettre les conventions qui lui sont propres. Pour le reste, il s'agit pour le praticien de formuler les questions le plus précisément possible et de rester dans un état de disponibilité intérieure. Ce sont ces deux points, formulation des questions et disponibilité intérieure, qui demandent de l'expérience et de la pratique et qui font la qualité du radiesthésiste. Si la question n'est pas précise, plusieurs réponses seront possibles et le mouvement réflexe conditionné pourra être erroné. Si le praticien n'est pas dans un état de disponibilité intérieure, le mouvement réflexe conditionné pourra être influencée par ses propres filtres.

Vous l'aurez compris, le pendule est un merveilleux outil d'acquisition de l'information, à l'image du téléphone qui vous permet d'entendre ce qui se dit à des milliers de km, voir dans l'Univers (cf. stations spatiales), de la télévision qui vous apporte l'information du bout du monde, ou d'une paire de lunettes qui vous permettent de voir clair. La qualité de la réception de l'information dépend uniquement du récepteur, c'est-à-dire du praticien !