Qui-suis-je ?

Architecte, énergéticienne, praticienne en massages bien-être, certifiée en naturopathie holistique, formée à la géobiologie et à la radiesthésie, passeuse d’âmes… Ces techniques et compétences font partie de moi et je m’en sers au quotidien dans mes soins et dans ma vie personnelle, mais, au fond, que devient la technique si l’on ne connait pas la personne qui en use ?

Voici mon parcours…

Du plus loin que je m’en souvienne, j’ai toujours eu des difficultés à comprendre les logiques de cette humanité faite de contradictions, d’hérésie et de création destructrice. Enfant, c’est tout naturellement que j’ai d’abord observé le monde qui m’entourait et les relations humaines. J’en ai d’ailleurs eu l’honneur de me voir coller l’étiquette de fille « réservé, timide, qui manque de caractère, trop sérieuse, … ». Dans cette phase d’observation, j’ai aussi pu voir l’abnégation, le partage, la créativité constructive donc l’humanité est capable. Quelle curieuse invention que l’humanité….

Pendant mon enfance et mon adolescence, j’ai fait de mon mieux pour m’intégrer et rentrer dans une « case » tout en conservant mes convictions profondes et ma propre manière de voir le monde. Chose difficile que de vouloir faire le mouton quand on sait que l’on n’est pas un mouton…

Dès mon adolescence, j’ai cherché des moyens pour me sentir moi dans un monde « uniforme ». J’ai commencé très tôt à remettre en question mon mode de fonctionnement ; à chercher des voies alternatives à travers la nature, les animaux, les différentes civilisations et leurs mystères, les sciences physiques et biologiques, l’espace, les points de vues sur les religions, la représentation des choses à travers l’art ; à tester des méthodes de développement personnel comme la psychologie positive et la méditation ; à étudier et à expérimenter : la diététique, différents régimes alimentaire - sans produits laitiers, sans gluten, végétarisme et végétalisme -, les cosmétiques, le désencombrement, le minimalisme, les mouvements « less is more », « slow » …

A l’heure où tous les ados font leur crise d’adolescence, j’expérimentais déjà la vie à travers des concepts énergétiques.

Mon premier métier a été architecte en bâtiments. L’étude de l’architecture m’a appris à connecter différentes dimensions de l’espace : spatiale, sociale, sensible et affective et culturelle. Au cours de mon exploration de l’architecture, j’ai abordé des sujets comme l’énergie dans l’habitation – ou Feng shui -, les ondes de formes, la géobiologie, la radiesthésie, l’impact émotionnel des couleurs, l’influence de l’environnement sur le sentiment de sécurité/d’insécurité ; et mon intérêt toujours actuel pour le « plus petit » est allé en grandissant : mini maisons, micro habitats, habitat nomade, …

En 2012, la vie m’a offert l’opportunité de changer de travail, et c’est donc tout naturellement que je me suis tourné vers un métier au plus près du corps - habitat de l’esprit et de l’âme - : le massage bien-être.

J’ai choisi une école de massage unique en France : l’Ecole du Massage Psycho-Somato Intuitif. Chaque massage est enseigné en 9 jours (au lieu de 3 jours en moyenne), ce qui permet une exploration pshycho-émotionnelle, énergétique et créative du massage bien-être.

En parallèle je suis devenue 2 fois maman pour vivre la grande expérience de la transmission, de la communication bienveillante, et une mise à l’épreuve de ma patience… Un grand MERCI à mes enfants qui sont devenus mes maîtres en évolution ! Merci à tous les enfants pour leur amour inconditionnel et leur enseignement en ce qui concerne nos blocages personnels !

En 2017, j’ai ouvert mon Institut de Bien-être, nommé Nêsens - naissance, sens, essence (de l’être) - avec le massage bien-être comme unique service. En 2018, après une formation en naturopathie holistique et une réactivation de capacité de passeuse d’âmes, est né le soin énergétique « by Nêsens », subtile alchimie des expériences et compétences acquises tout au long de ma vie. En 2019, mes pratiques énergétiques s’enrichissement avec la reprogrammation quantique et le massage Ku Nye qui œuvre avec les forces élémentaires de la nature (eau, air, feu, terre), ... et l’année n’est pas terminée !

Grâce à toutes ses expériences et enseignements, j’ai développé une vision multidimensionnelle de l’être, pas seulement du corps physique avec sa structure, ses muscles, ses réseaux d’informations, ses réseaux fluides, … mais bien d’une vue holistique de l’être : physique, émotionnel, spirituel, social, environnemental, sensible, créateur et universel.

L’architecture m’a ouvert l’esprit sur les parties physiques et sociales de l’être, l’observation, l’écoute, l’introspection. De nombreuses formations m’ont apportées une connaissance approfondie de l’être et de l’influence universelle.

Aujourd’hui, avec près de 20 ans d’observations, d’introspection et d’expérimentations, je souhaite vous faire découvrir la magie de l’énergie dans tous ses états, et vous faire expérimenter que parfois, un petit changement, quel qu’il soit, est peut-être le début d’une grande histoire…

Ecoutez, observez, changez et de nouveaux possibles s’ouvriront !

Julie Ritter,